Paris-Versailles 2018 by @thuybou

paris-versailles-2018-finisher

Thuy revient sur son Paris-Versailles 2018, couru avec une amie malgré une inscription tardive à l’épreuve !

 

Une inscription tardive pour cette 41ème édition de la mythique course Paris-Versailles. Il est 9h30 quand je retrouve mon amie. On se dirige vers le sas de départ. Je suis comme toujours surexcitée à l idée du départ qui se fait attendre. 11h la limite c’est enfin à notre tour de s’élancer. Comme toujours je pars comme une flèche. Il me reste 6km pour me réguler et trouver mon rythme avant la mythique côte des gardes. Mes préparations avec la TTP me permettent de me sentir à l’aise et de la monter sans grosses difficultés.

Nous voilà dans la forêt de Meudon mon passage préféré ! Les kilomètres défilent je lâche tout dans la descente en espérant ne pas déraper sur les feuilles ou sur le coureur qui est juste devant moi.

Arrivée en bas je commence à souffler comme un bœuf tellement j’y suis allée vite. Je suis  à deux doigts de marcher mais on y est presque, je me reprends. Dernière côte et pas des moindres avant l’arrivée sur Versailles.

Le dernier kilomètre semble interminable, dernier regard sur le chrono. Le sourire aux lèvres je passe la ligne d’arrivée en affichant un chrono qui est le mien : j ai gagné 6 minutes par rapport à l année dernière! Je tourne la tête et là je vois mon amie qui passe également la ligne d’arrivée! On est super contente et on peut être fières de nous. Une seule chose en tête la refaire l’année prochaine.

Un seul conseil : courez pour vous, écoutez vos sensations, éclatez vous !

 

 

Vous avez aimé cette histoire de course ? Offrez une médaille à @thuybou en cliquant sur la médaille ci-dessous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *